CR Aziraid 2016

Equipe aziraid 2016

Deuxième manche du challenge national pour l’équipe ce weekend à Lavaré dans l’Est de la Sarthe, ou l’asso Azimut 72 nous a préparé un raid de 120km sur un format de 13h max, le départ étant prévue à minuit, la première moitié de course se fera donc de nuit.

Julien et Arnaud forme l’équipe 1, les objectifs sont simple, en 1 se faire plaisir en courant enfin ensemble sur du long cette année, en 2 marquer quelques points avec Julien pour validier la qualif' de la Finale et en 3 essayer de faire dans les 7 pour le générale du challenge 72.

Le niveau semble sympa, il devrait y avoir de la bagarre avec notamment les équipes du team Ding'o, du Passion Raid Nantes ou encore notre équipe 2 avec Ghislain et Thibaut des P’tits suisses. La Sarthe reste bien centré en France on est pas à l’abris de tombé sur d’autre équipe qu’on ne connait pas, ça s’annonce bien malgré la grosse section de 18km canoë annoncé en fin de raid qui ne nous fait pas franchement rêver.

 

A la remise des dossards, petit tir de sarbacane histoire de pouvoir faire un départ échelonné, c’est moyen pour nous on partira en troisième vague avec 4 minutes de retard, première CO histoire de s’échauffer, on récupère les cartes pour les 30km de VTT’O suivant. Rapide prise de décision sur l’ordre des balises (pas vraiment optimale pour le coup). On se retrouve assez rapidement isolé pour aller faire la première CO score au milieu de la VTT'O. La carte de CO est vraiment de qualité, Julien nous expédie cette section sans une aucune erreur. Reprise des VTT, 2/3 passages bien boueux, on retourne chercher la balise 2 notamment qui nous fait perdre pas mal de temps. Au bout de 2h de course c’est un petit regroupement générale en tête de course, 2 équipes Ding'o, 2 West’O, l’équipe mixte Sportera, ... c’est bon on peut remettre les compteurs à zéro.

En fin de section plusieurs équipes hésitent à traversés une route interdite, pour Julien et moi c’est claire, il n'y a pas de passage obligatoire plus loin de toute façon, on la traverse. Du coup on reprend la tête de course en étant isolé à l’entrée d’une CO, le TOP. La carto est plus moyenne, Juju râle un peu, on fait pas la course de l’année mais on garde la tête. On reprend les VTT pour 26 km, rien de spéciale, à part justement une spéciale chronométré signalé sur la carte mais pas annoncé sur le road-book. Sur le coup j’imagine une spéciale qui fera gagné un lot à l’arrivée, vu qu’ils font pas trop de vin ni de bières dans la région, je me dit que ce n’est peut-être pas nécessaire de se mettre le tarif à ce stade du raid. Petite hésitation et  je mis colle finalement (histoire de ramener un truc à la maison,  je me voit encore dire à Juju "si c’est notre poids en rillette on aura l’air malin" ).

A l’arrivée de la section je demande à l’orga. la nature du lot ? et en fait c’est un peu plus sérieux que ça, les écarts seront multiplié par 10 (OUCHHHH !!!) sur le coup ça ne me fait pas franchement rire, avec du recul je me dit que c’était sans doute écrit trop gros pour nous sur la carte. Petit coup de flip, on repart à bloc sur la CO suivante. Là rien de mirobolant encore, on perd beaucoup de temps mais visiblement on est pas les seuls, mais on est toujours en tête au retour aux parc VTT. Petite tape amicale sur l’épaule d’un des chameaux qui n’a pas l’air au mieux aux passage au stand.

On reprend les VTT, sur un petit fléché allemand, je me rate au stade de foot sur les chemins (pour le coup bitumés), on perd 5’ dans le bourg. On retrouve finalement le fil, un joli passage dans la flotte histoire de laver les VTT et on arrive sur une CO annoncé CO relais.

On est surement un peu dans le jus quand on nous explique les règles, on nous explique 15’ chacun pour prendre les 8 balises. Juju part à bloc je vais me ravitailler pendant ce temps, je reviens parler avec Willy de l’orga pour savoir si ça passe les 8 en 15’, il me dit que non mais qu’à 2 ça le fait large. En fait ce n’est pas un relais mais plus une CO répartition, j’avais pas capté et je suis persuadé que Julien non plus. Il reviens en 14’45 au taquet et me dit de ne pas faire la 7 et la 8. Comme prévu il a n’a rien compris non plus puisqu’il a tenté (et presque réussi) à tout prendre, du coup je n’ai que 2 balises à aller chercher (en vérité j’en avais qu’une puisqu’il avait également pris la 8 au départ (la vedette)).

Bref c’est pas grave je trottine 5’ ça me réchauffe et on repart vers les canoës (on est pas encore dessus qu’on râle déjà, ça c’est la marque des grosses écuries qui on des bras d'acier) et c’est partis à contre-courant vers le centre ville de la Ferté Bernard. Au bout de 150m, on fait le point, je demande à Julien de vérifier les pénalités de la boucle optionnel vu qu’on fait du sur-place avec le courant. C’est 2h les 3.5km, Pfff ok bon on y va alors.... Finalement la suite est plus facile, quelques passages plus ou moins scabreux plus tard on finit par le passage d’une glissière, c’est fun . Ce qui est moins fun c’est la balise accroché dessus, on fait demi-tour pour y allez, on finit à la baille, on perd la carte pour les 8 km suivant, s'en suit un petage de plomb de mon fidèle équipier, Bref bref….

Du coup avec tout ça les frangins Lepailleur du team Ding'o nous rattrape, on est pas serein du tout pour la suite, on repasse devant le départ, l’orga. nous refile une carte, merci à eux c’est cool. C’est repartis pour une 2eme partie de canoë, 8 km de « descente » sur l’Huisne, ou on se suit plus ou moins avec les 2 frangins. Fin de section, débarquement d’un des équipiers pour un petit trail de 3km, c’est Julien qui s’y colle, je continue seul sur mon canoë. Il reviens à moitié entamé en ayant creusé un bel écart sur notre advesaire du jour. On rembarque une dernière fois pour les 7 derniers km sur l’eau, il y a pas mal de virages et quelques deversoirs, ça passe le temps finalement, on s'y plairait presque. On reprend les VTT, un peu trop rapidement au gout de Julien mais j’aime bien l’entendre râler alors on fonce, 10 km de VTT road-book et VTT’O sans erreurs plus loin on enchaine sur la dernière section du weekend, 9km de Run & bike qu’on loche à près de 15km/h, pas si mal que ça vu qu'on a quasi 10h de course dans les pattes.

http://labs.strava.com/flyby/viewer/#607430499?c=u083md9n&z=D&t=1NNHB8&a=Y6c0JKgNSiQ

On arrive à la Base de Lavré, 10h20 de course au compteur et près de 120km. On vide le doigt pour voir si on a rien raté, la GEC nous confirme que c’est OK, reste à attendre la meute qui déboule 10’ plus tard. Au final 6 équipes en moins de 30’, définitivement ça restera le raid le plus serré de l’année, c’était super mais que c’est bon quand ça s’arrête.

Résultat : 1 er Nous  \0/

2eme les frangins Lepailleur du team Dingo 2

3eme Ghislain et Thibaut qui arrache (grâce à la fameuse spéciale VTT) la 3eme place au Dingo 1 (Simon et Willy)

5eme Galou et Ludow nos petits Talenteux qui deviennent leader du Challenge Nationale ( ça fait toujours sourire)

Gros merci aux Willy(s), Benoit, Rodolphe, Patick et tout l’équipe d’Azimut 72 pour ce raid, on s’entraine pour ce genre d’aventure, elles sont de plus en plus rare du coup on essaye de bien en profiter, MERCI pour tout.

Prochain défi l'aventure dauphinoise les 14,15 et 16 juillet, ça courra moins vite on aura sans doute plus de temps pour profiter du paysage. Depuis lundi pour m'acclimater je tourne au Ricola Alpin Fresh, comme quoi la prépa a serieusement commencé.

Arno

Podium aziraid 2016

Commentaires (1)

Willy
Belle victoire les gars, belle bagarre.
Nous avons apprécié cette lutte sympa entre toutes ces belles équipes.
Contents de vous avoir bien occupé.
A bientôt,
Willy

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×